La Méthode Pilates

Perfect PILATES l'art de modeler son corps
Cliquez pour acheter

L’idée est simple mais profonde : le Pilates est une méthode qui va de l’intérieur vers l’extérieur, à la différence d’autres disciplines. Et c’est ce qui le rend efficace.

Il faut commencer par renforcer les muscles de ce qu’on appelle le « core »,  le « centre », la « powerhouse ». Ces muscles stabilisateurs permettent de placer et de conserver le tronc dans la position optimale, tandis que les muscles du mouvement font leur travail.

La mention de muscles du centre réduit quelquefois le Pilates à une énième méthode pour aplatir le ventre avant les vacances d’été.

Le Pilates fait plus que ça, c’est une discipline pour tout le corps. Il développe tous les muscles et le fait de façon harmonieuse. Aucun groupe musculaire n’est développé au détriment du groupe opposé (quadriceps et ischio-jambiers par exemple).

Ce développement en harmonie favorise la symétrie et l’équilibre, tout en réduisant la pression sur les articulations.

Illustrons l’importance du travail de l’intérieur vers l’extérieur. Si un muscle stabilisateur est faible, un autre muscle – moins indiqué pour remplir la tâche – va être sollicité.

Par exemple, notre rythme de vie sédentaire affaiblit les fessiers profonds, muscles stabilisateurs qui ne parviennent plus à s’acquitter de leur fonction. Les ischio-jambiers, qui sont des muscles de mouvement, vont être obligés de se substituer aux stabilisateurs et vont se raidir à force de jouer un rôle qui n’est pas le leur. Et tous les exercices d’étirement du monde ne pourront améliorer les choses ; il faut remonter à l’origine du problème. Les ischio-jambiers retrouveront leur souplesse une fois les fessiers profonds remusclés et jouant leur rôle de stabilisateurs.

Au lieu de faire travailler un seul muscle de façon répétitive, chaque exercice vise à faire travailler le corps dans son ensemble. Cette approche demande concentration et attention pour maximiser les effets et minimiser les répétitions de mouvements. La pratique régulière du Pilates, associée à une manière de respirer destinée à augmenter le bénéfice des exercices, apporte force et souplesse.

Véritable entraînement « sur mesure » et effectué sur différents appareils (voir plus bas), le Pilates n’impose pas une routine répétitive mais s’adapte à chaque individu, à sa physiologie, son état de fatigue, son humeur du jour, à ses progrès …

Martine Curtis-Oakes, « Perfect Pilates : L’art de modeler son corps« .

 

Retour historique sur Joseph Pilates et sa méthode

Joseph Pilates est né à Düsseldorf, en Allemagne, en 1880 et est décédé aux Etats-Unis en 1967. Il souffre d’asthme, de rachitisme et de fièvre rhumatismale pendant son enfance. Ces affections le laisseront affaibli et, d’après lui, sans défense.

Dès son plus jeune âge, il commence à étudier l’anatomie et le mouvement, en observant la façon de se mouvoir des animaux et les mouvements de ses propres muscles. Il se lance dans les arts martiaux et la boxe.

A 14 ans, il est déjà maître d’un physique et d’une force dont il est fier. Sa forme physique est d’ailleurs si remarquable qu’il pose volontiers pour des planches d’anatomie.

Au cours des années suivantes, sa réputation d’entraîneur et d’athlète s’impose en Allemagne et il pratique des sports aussi variés que la boxe, la plongée et la gymnastique.

Sa biographie montre trois points-clefs :

  1. Un intérêt marqué pour des sports variés malgré une constitution fragile dans l’enfance : boxe, plongée, gymnastique, arts martiaux
  2. Une conception aigüe du mouvement en lien avec la concentration et le psychisme
  3. Une stratégie de développement du corps basée sur des mouvements variés, structurés, précis, associés à une respiration adaptée et qui permettent à tous les muscles du corps de travailler sans effort inutile.

Le Pilates, cette méthode conçue il y a plus de 75 ans, Joseph Pilates l’avait nommée « Contrologie », terme qui n’est plus guère utilisé aujourd’hui.

Les principes de la méthode Pilates appliqués au mouvement sont les suivants : respiration, concentration, contrôle, centrage, précision, fluidité et rythme.

Bien entendu selon les disciples, puis les différentes écoles, ces principes ont été développés et/ou utilisés avec des variantes.

Il existe plus de 500 exercices de Pilates répertoriés. Pour apprendre à les enseigner, il faut de la patience, du temps et de la motivation.

Les principaux appareils du Pilates

En Pilates, on utilise principalement :

  • le reformer,
  • la trapeze table ou cadillac,
  • la chair.
reformer-hero-01
Reformer
centerline-cadillac-hero-1
Trapeze table ou cadillac
combo-chair-teaser
Combo chaIr

 

Il existe des pratiques complémentaires au Pilates :

 

Crédit photos : Balanced Body®